Quels sont les avantages du puits climatique ?

Publié le : 15 novembre 20213 mins de lecture

Devenu à la mode avec l’exploitation des systèmes fonctionnant aux énergies renouvelables, le puits climatique regorge d’atouts. Il est facile à utiliser et simple à entretenir. Performant, l’équipement séduit plusieurs adeptes. Il s’avère rentable sur le long terme. Le système est un type de ventilation naturelle.

Les caractéristiques du puits climatique

Autrement nommé puits romain ou échangeur air-sol, le puits climatique est un système de géothermie passif. Il fait passer l’air provenant de l’extérieur dans des canalisations enterrées dans le sol. La température en profondeur est maintenue à un même niveau. L’équipement permet de chauffer la résidence en hiver et de la refroidir en temps estival. Selon ses caractéristiques, le terrain peut retenir plus ou moins de chaleur. Celle-ci sera transmise à l’air envoyé dans le logement.

Le fonctionnement d’un puits climatique

Le puits climatique comprend un réseau de canalisation. Ce dernier fonctionne via les propriétés isolantes du sol. La température du sol reste autour de 12 à 14 C à partir d’une profondeur de 1,5 à 3 m. Les frigories contenues dans l’air sont captées par les canalisations en été (contre les calories en hiver). Grâce à cette inertie thermique, le puits peut produire en saison hivernale et permettre une acclimatation fraîche en été.

Les atouts du puits climatiques

Écologique, le puits climatique est soucieux de la santé de la Terre. Il fonctionne à l’air environnant. Celui-ci est une ressource naturelle infinie. Le système est économique. Il ne requiert quasiment pas de coût d’exploitation. L’air est en effet gratuit. Performant, le puits climatique permet une réduction d’environ 20 % de la facture énergétique. Il affiche un coefficient de performance entre 10 et 20. L’équipement s’autorégule. Le registre by-pass n’impose aucune intervention sur le dispositif. Le système délivre de l’air de bonne qualité. Ce dernier est dépourvu de mauvaises particules, notamment d’agents allergènes. Ils passent préalablement dans l’échangeur thermique. Le puits climatique est discret. Tout le processus s’effectue dans le sol excepté la bouche d’entrée. L’entretien du système est facile et abordable. Les filtres se nettoient tous les quatre mois et se changent tous les ans. Le puits doit être nettoyé par un spécialiste tous les cinq ans. Il a une durée de vie moyenne de quinze ans. Certaines pièces ont même une longévité de trente ans. Le dispositif garantit une ventilation optimale dans l’habitation. L’absence de sur-ventilation permet une réduction de la taille des gaines de ventilation. L’acclimatation dans le logement est constante.

Plan du site